Rétinopathie diabétique

Qu'est-ce que la Rétinopathie diabétique? La rétinopathie diabétique est une atteinte de la rétine, essentiellement d’origine vasculaire. Les lésions apparaissent après une durée variable du diabète, un déséquilibre glycémique, une association avec HTA. Les vaisseaux sont atteints dans leur paroi ce qui entraîne porosité et/ou occlusion.

Asymptomatique au début, la rétinopathie est révélée à ce stade par la surveillance annuelle de tout diabétique par un fond d’œil (FO).

L’aggravation passe par :

  • Un œdème maculaire avec baisse de l’acuité visuelle 
  • Et/ou une Ischémie rétinienne (occlusions capillaires avec souffrance de la rétine périphérique), avec tentative naturelle de revascularisation  par des néovaisseaux mal tolérés par l’oeil. Ces Néovaisseaux n’entrainent pas immédiatement de baisse de vue, mais se compliquent :

o De saignement intra-oculaire
o Décollement de rétine tractionnel
o Et surtout du rédouté Glaucome Néovasculaire (Cécité + douleurs avec perte de l’œil)

 

Lors d’une atteinte du FO sera proposé :

  • Une Angiographie : opacification des vaisseaux rétiniens visibles par une caméra qui permettra de traiter la rétine au laser pour éviter l’apparition de néovaisseaux
  • Un OCT : véritable scanner de la rétine qui dirigera le traitement de l’œdème par laser ou injection intra vitréenne
  • Une exigence supplémentaire :

o Sur l’Equilibre du diabète (<7%)
o Tension artérielle (<13/8)
o La surveillance rénale
o Bilan cardio vasculaire avec traitement des facteurs de risque (Cholestérol, Surpoids, Tabac/Alcool), et recherche de lésions des gros vaisseaux (carotides, cœur..)

  • Un traitement ophtalmologique spécialisé dont les résultats dépendront de l’équilibre des paramètres généraux sus-cités :

o Laser rétinien : 

 Panphotocoagulation rétinienne de la périphérie pour éviter les complications présentées  ci-dessus. 6 à 8 scéances /œil sont nécessaires au traitement rétinien complet.

 Laser focal doux : traitement de l’œdème maculaire en complément des injections intra vitréennes (IVT).

o Les IVT mensuelles ou pluri annuelles, très efficaces dans le traitement de l’œdème maculaire 

Les traitements ci-dessus sont quasi indolores et se déroulent au plateau technique d’ophtalmologie en externe.

o Chirurgie Endoculaire : 

 Vitrectomie pour les hémorragies intra-vitréennes réfractaires, décollement de rétine ou glaucome néovasculaire. (cf fiche SNOF vitrectomie)

 + ou - associée à une chirurgie de la Cataracte (cf fiche SNOF cataracte) + précoce chez les diabétiques.

  • Un suivi strict régulier ophtalmologique (au moins semestriel) et diabétologique est IMPERATIF dès le dépistage d’une rétinopathie diabétique pour éviter les complications oculaires de cette maladie, 1ère cause de cécité mondiale.

 

Opération vitrectomie mini-invasive au bloc opératoire
Séance de Laser Argon
Réalisation d'une IVT sous champ stérile
Fond d'oeil de Rétinopathie diabétique