Histoire du CH Libourne

Une Histoire avec un grand H de près de 12 siècles consacrés à la prise en charge de la population du Libournais

Le centre hospitalier de Libourne est le fruit d'une longue tradition hospitalière qui se perpétue depuis l'année 769 au cours de laquelle Charlemagne, remarquant la présence de nombreux lépreux, créa un hôpital à proximité de la tour du Grand Port.

Diverses structures subsistèrent ensuite au fil des siècles.

 

En 1912, Théodore Steeg, alors Ministre de l'Intérieur, inaugura l'hôpital Hospice Etienne Sabatié dont la construction fut possible grâce au legs de Monsieur Etienne SABATIÉ.

En 1971, Monsieur Robert Boulin, alors Ministre de la Santé Publique, inaugura le monobloc de sept étages dont il avait initialisé le projet.

En 1976, l’adjonction d’une troisième aile, l’aile Sud, donna à l’ensemble la forme de tripode que nous lui connaissons encore aujourd’hui. Elle fut inaugurée par Robert Boulin Maire de Libourne.

Cet établissement devint en 1980 l’hôpital Robert Boulin après le décès du ministre.

 

En 2012, à l'occasion du 100è anniversaire de la Fondation Sabatié, le CHL a édité un livre, toujours à la vente.

 

Entre-temps, l’établissement s’était enrichi en 1974 de l’hôpital annexe de Garderose qui fut inauguré par Simone Veil, alors ministre de la Santé en présence de M. Robert Boulin.

Ce sont là les grandes étapes de la croissance toujours bien réelle de cet établissement.

En effet, la Direction, en accord avec l’Agence Régionale de Santé a aujourd’hui engagé la construction d’un nouvel ensemble hospitalier moderne qui, adossé à l’hôpital R.Boulin, accueillera notamment les services d’hospitalisation et redéfinira l’empreinte de l’établissement au sein de la ville.

Documents à télécharger